Les effets des brouillards et fumées d'huile sur la santé

 

 

 

Combien d'huile par an absorbe-t-on dans un atelier de décolletage mal épuré ?

 

L'influence de la pollution extérieure engendrée par les systèmes de ventilation n'est pas neutre.

Même si votre atelier est bien équipé, l'un de vos voisins décolleteurs, peu soucieux de l'environnement, rejettera dans l'atmosphère d'importantes quantités de fumées d'huile à des concentrations élevées.

C'est un cas fréquent dans la Vallée de l'Arve.

En effet, il n'est pas rare que les brouillards d'huile extérieurs générés par le voisinage, et aspirés par le système de ventilation de votre usine, aient une concentration supérieure à 20 mg/m3.

Malheureusement, ces brouillards parasites sont dangereux car ils viendront immédiatement polluer l'intérieur de vos ateliers, les nappes phréatiques et l'herbe.

Les vaches sont occupées à brouter paisiblement aux alentours, pour fabriquer du lait qui sera ensuite utilisé pour nos yaourts, notre beurre ou nos fromages.

 

Réponse

 

Lorsque les brouillards d'huile d'un atelier de décolletage ne sont pas, ou mal filtrés, il
est tout à fait courant de mesurer des concentrations de brouillards ou de fumées d'huile supérieures à 2 mg/m3 au poste de l'opérateur.

L'opérateur aura absorbé environ 1,5 litre d'huile de coupe dans son sang en un an.

" Les conséquences à terme sont des pathologies majeures : allergies respiratoires, cancers de la vessie, de la prostate, pneumopathies lipidiques, dermatoses. "